Ski de randonnée dans les montagnes du Kirghizstan

11 Apr 2018

 

13 ! Comme le nombre de jours de ce voyage.
13 ! Comme le nombre de descentes effectuées.
13 ! Comme le chiffre porte-bonheur, car on a de la chance de pouvoir vivre ces moments-là, encore faut-il savoir la saisir, la chance !


Et c'est ce qu'ont fait Jean-Paul, Laurent et Matthieu en souhaitant me suivre au Kirghizstan, et Claude que j'avais invité à m'accompagner, au cas où mon genou, encore convalescent, me jouerait des tours. Il n'était pas question qu'eux puissent en pâtir, on ne sait jamais.

 

 

Le décor était planté : le Kirghizstan, Kirghizistan ou Kirghizie, appelez le comme vous voulez, pays composé à 90% de montagnes, avec des sommets de plus de 3000m à foison pour le ski de randonnée hivernal comme le ski de printemps et des 4000m à profusion pour la fin de printemps et la fin de saison du ski de randonnée.

 

La vue sur notre terrain de jeu depuis notre chambre au lever

 

Ici, il n'y a pas besoin de s'en faire au niveau de la neige, elle tombe souvent en quantité et dès le début de l'hiver. En fait, cela dépend quand même des coins et des saisons, mais globalement le ski de randonnée au Kirghizstan c'est tout bon !

En tous cas après deux séjours et pas mal d'indications sur place je sais désormais où il faut aller en fonction des températures et des perturbations observées les semaines précédentes.

 

Panorama lors d'une de nos sorties à ski de randonnée au Kirghizstan

 

Ce que l'on est venu y faire : du ski de randonnée ! Ce sport peu connu là-bas tend à se développer, notamment grâce aux étrangers, de plus en plus nombreux à venir ici l'hiver. Bien entendu, nous avons toujours été seuls en montagne sans croiser personne mais nous avons toutefois rencontré dans un restaurant un groupe d'italiens, sur un parking un groupe de suisses, deux américains et deux russes dans un hébergement (freeriders ceux là). Dans quelques années les itinéraires seront peut-être plus fréquentés.

 

Faire un raid à ski ici n'est pas aisé : ne compter pas sur des refuges, si vous voulez faire du ski de randonnée en itinérance au Kirghizstan, il faudra porter tente et tout ce qui s'en suit... C'est possible mais le plus facile à organiser reste du ski de randonnée à la journée, en étoile. C'est ce que nous avons fait sans nous priver d'hébergements tout confort, ce qui ma foi est fort agréable, on est en vacances, non ? Et puis les températures peuvent être très froides l'hiver, ce n'est pas ici que j'aurais le plus envie de faire un raid sur 8 à 10 jours...

 

Une belle arête en poudreuse profonde pour un sommet de plus de 3000m au Kirghizstan

 

Faire du ski de randonnée au Kirghizistan, c'est évoluer au milieu de montagnes enneigées à perte de vue, sans aucune trace. Certains massifs ne s'atteignent pas facilement en plein hiver, d'autres sont plus accessibles, donnant la possibilité d'effectuer de beaux itinéraires à la journée en cherchant un peu.

 

Le massif du Kirghiz Alatau est l'un de ces massifs offrant des possibilités intéressantes.

Nous y avons débuté le séjour, dans la vallée de Susaamyr, pour cinq journées de ski de rando.

Notre chauffeur 5 étoiles passait en général la moitié de sa journée à nous attendre, nous garantissant un retour au chaud rapide.

 

Notre chauffeur bien sympathique

 

A moins que cela ne soit celui-ci ?

 

Montée sur la crête du Pic de l'ombre pour commencer, en descendant dans une combe au Nord bien fournie en poudreuse. Tellement bon que l'on décide de remonter en face, pour s'en faire une deuxième !

 

Le lendemain, nous skions deux petites mais belles montagnes (dont une avec présence d'un kairn au sommet) sous un grand et beau soleil, et le surlendemain sa voisine, dans une poudreuse jusqu'au genou après la neige tombée toute la nuit.

 

En rentrant, on décide de se faire un petit bonus en repartant se faire une dernière montée-descente en ski de rando depuis notre hébergement, malgré la neige qui recommençait à tomber.

 

 Coucher de soleil sur les montagnes du Kirghizstan

 

Dernier jour de ski de randonnée dans le secteur encore bien ensoleillé, avec 1200m de dénivelé bien régulier et sans aucune approche, avant une pause bien méritée pour aller voir si la neige est aussi bonne ailleurs !

Le coucher de soleil auquel nous avons assisté ce soir là semblait avoir arrêté le temps : quel spectacle sur seulement une petite partie des chaînes de montagnes du Kirghizstan !
 

 

En nous rendant dans le secteur de Karakol, et après avoir longé le lac Issy-Kul, on a même pu skier en face des 7 taureaux, un site très touristique bondé en Juillet-Août, connu de tous les touristes étrangers venant dans la région l'été : le contraste entre la blancheur de la neige et la roche rouge était saisissant. Ou comment profiter d'un transfert véhiculé pour une sortie ski bien originale.

 

Karakol est le secteur skiable le plus connu, notamment à cause de sa station de ski (petite, toute petite station de ski, seulement 3 télésièges, qui viennent d'ailleurs des menuires). Cela apporte des facilités pour monter rapidement un peu haut, mais en plein hiver, ce n'est pas forcément un net avantage, il y a d'autres secteurs aussi intéressants, et quelques coins cachés synonymes de belles sorties que je souhaite garder secrets, et d'autres où il me faudra revenir !

 

 

La nivologie au Kirghizstan est assez simple, comme je le disais à un ami, à 29 degrés ça tient, à 31 ça part...J'exagère un peu, mais à peine à certains endroits dans certaines orientations! Le gros redoux apparu fin Février au moment du retour de l'hiver par chez nous a compliqué la donne, mais on a su s'adapter. Il y a deux ans, on avait assisté à beaucoup de coulées et de déclenchements spontanés à distance, il faut être très prudent dans ce pays, la neige en quantité reste souvent très froide.

 

A Karakol, j'avais choisi le meilleur hôtel de la ville, un 3 étoiles où nous avons été reçus comme des rois, et pu nous reposer et nous ressourcer toutes les fins d'après-midi.

 

Petit-déjeuner à l'hôtel

 

Faire un voyage à ski de randonnée au Kirghizistan c'est aussi s'imprégner de la culture locale, à mi-chemin entre culture kirghize nomade (avec toutes ces yourtes que l'on trouve partout en été) et culture héritée de l'empire russe.
La visite de Bishkek, prévue le dernier jour, a été faite le 1er jour suite à un imprévu : comme le vol de Genève a été annulé à l'aller pour Claude et moi, j'avais été amener à appeler un ami pour réceptionner le reste de la troupe et réserver un hôtel (de luxe !), afin qu'ils puissent faire une visite de la ville de Bishkek en nous attendant. Tant pis pour Claude et moi qui connaissions déjà.

Eglise orthodoxe à Karakol

 

Quand on pense au Kirghizstan, on pense forcément aux yourtes. Impossible pour nous donc de ne pas passer une nuit dans une yourte, ni d'aller plonger dans un étang gelé après un bon sauna ! A la russe ! Heureusement la distance entre le trou gelé et le sauna n'était que de 10 mètres, sur le lieu même de notre hébergement, nous ne sommes pas si dingues que ça :-). Mais bravo à Matthieu qui fut le premier à oser s'y aventurer !

 

Vallée de Kochkor

 

Le dernier jour, nous nous offrons une dernière balade avant de rentrer sur la capitale, juste quelques heures avant de prendre l'avion du retour. Avec Laurent et Jean-Paul on s'offre même une dernière crête menant à une petite épaule rocheuse, histoire de se faire la der des ders des descentes à ski de rando au Kirghizstan !

 

Dernier sommet de plus de 3000m pour nous 3

 

Encore une belle amitié est née de ce voyage. Les semaines passées à préparer ce voyage, les questionnements, les imprévus à gérer, tout cela envolé au milieu de toutes ces heures agréables passées ensemble, sur et en dehors des skis : mes abdominaux ont souffert de certains fous rires!

Merci pour ces moments partagés et même si cela sera difficile de faire mieux, j'espère que le prochain cru 2019 sera aussi bon que le cru 2018 !

 

 

Le prochain voyage "Ski de randonnée au Kirghizstan" est déjà programmé pour 2019 : https://www.pasquer-voyages.com/kirghizstan !

Un teaser vidéo de ce voyage est visible ici https://youtu.be/aCsJmK1lOvg


Si vous aimez ce pays, vous pouvez aussi retrouver sur ce blog un récit de mon 1er voyage là-bas qui était bien différent car plus typé expédition, en pulka, ski de randonnée et parapente : https://www.pasquer-voyages.com/single-post/ski-de-randonnee-kirghizstan

 

D'autres photos de ce séjour à ski de randonnée au Kirghizstan :

 


 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts Récents

November 2, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Pasquer Voyages & Aventures

5 rue Louis Vidal

38100 Grenoble
pasquervoyages@gmail.com
Tél: 06.75.60.41.80

Vous pouvez aussi vous abonner aux pages
Youtube, Instagram et Facebook

  • Youtube Icon Pasquer Voyage
  • pasquer_voyages_aventures
  • Facebook Pasquer Voyage